02 janvier 2013

Grivoiseries féminines ou les femmes contre le pouvoir

Quelques grammes à peine de littérature. Une couverture abstraite pour un titre inattendu. Le livret de Nora Aceval se lit d'une traite. Quelques contes racontés en secret, au creux de la nuit, à l'ombre d'une bougie (voir de plusieurs), autour d'un thé, dans une pièce reculée d’une maison de compagne, entre femmes de toutes générations. Les plus jeunes découvrant le monde de la duperie coquine des aïeules. Les bien plantées dans leurs âges (et donc mariables) y découvrent les ruses de leurs ainées et leurs propres possibilités. Les... [Lire la suite]