11 septembre 2012

Nus comme des vers

Dans un sauna dont les degrés avoisinaient les nonente, les vapeurs relaxantes devenues étouffantes me chassaient des bois. La myopie m'avait plongée dans un impressionnisme choisi, dans ces dédales boisés. Et oui, de mes deux mains sensées pas gauches, je demeure incapable de mettre des lentilles. Dans les couloirs … là et ça … là ou d'autres avançaient tête haute et bedaine en avant sans vétilles,  je marchais tel un octogénaire de peur de choir, miraude (par choix) et pétrie (de force) de précautions dont la... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 10:56 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,