16 décembre 2007

Bonnes fêtes

Vous vivez en France et vous avez envie ou besoin de vous absenter le jour de la fête du sacrifice? Sachez que vous pouvez obtenir un jour de congés exceptionnel grâce à la circulaire  N°2007-019 DU 16-1-2007 DNR
Posté par tagumat à 03:24 PM - - Commentaires [4] - Permalien [#]

07 décembre 2007

The blue pen

J'ai beaucoup de choses à dire mais je n'ai ni la force ni le temps de les écrire. DNR
Posté par tagumat à 02:20 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2007

Carnet d’astreinte

Lundi :  Dominique, 44ans hospitalisé au paravent en unité de soins intensifs cardiaques dans un tableau de choc cardiogénique secondaire à un trouble de rythme auriculaire sur cardiomyopathie obstructive familiale (ce n’est pas ce qu’on appellerai un bon héritage). Autant dire une indication à une greffe cardiaque, le patient est mis en urgence sur la liste d’attente de greffe, en attendant, une assistance circulatoire s’impose, une Medos fera l’affaire. Quand je remplace l’interne, ça se présente déjà... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 09:37 PM - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 novembre 2007

La bébête

Pour simuler un semblant d’activité dans ce blog, et comme je crois être obsédée par les orbites en position latérale (cliquez sur la phrase pour mieux comprendre). Je vous laisse donc avec un charmant insecte. Ouvrez grand les yeux et regardez le dans le « bleu » de l’œil. DNR
Posté par tagumat à 04:59 PM - - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 octobre 2007

Pc, tu me soules !

Le pc fait des siennes, et la connexion semble être de la partie, pour vous communiquer mon état d'esprit, quoi de mieux que des lignes de poésie, écrites par Taha Adnane, qui nous offre là une petite gâterie,        comme son frére Yassine qui nous a déjà offert,    le recueil "mannequins" que je n’ai su apprécier,     trêve de blabla, place au, " Lentement je creuse une glace vive ", tiré du recueil " Transparences ", ... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 02:26 PM - - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 août 2007

Rêvassez en vers et en prose

Une fois n’est pas coutume, la poésie arabe trouvera place dans ce blog. Je vous avouerai que je suis loin (mais vraiment loin) d’être une fana de la poésie arabe, d’ailleurs je ne sais comment j'ai pu survivre au supplice des séances de poésie du temps de mon adolescence si lointaine. Malgré cette révulsion inexpliquée, je n’ai pu rester de marbre devant des lignes écrites par le Dr Marwan Okla, pédiatre de formation, syrien de nationalité et auteur d'un poème dans lequel il décrit par des mots simples les états d’âmes pathétiques... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 08:50 PM - - Commentaires [8] - Permalien [#]

02 août 2007

Ne te réjouis pas vite

Comme si on n’avait pas eu assez d’émotions avec la découverte d’une cavité (signe d’une endocardite ancienne) dans une cusp complètement dystrophique et calcifiée par endroit, l’aorte de monsieur T était aussi fragile que du beurre laissé à température ambiante et de surcroît en avait la même couleur. Daniel avait alors décidé qu'il s'agirait d'un Bentall; tant qu’on y est faisons bien. Ainsi fut-il, la nouvelle prothèse sortie de son emballage était jalousement choyée, l’instrumentiste ne manqua pas de garder l’étiquette qui y... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 05:51 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2007

Les adhérences post op

Intérêt : Quoi de plus difficile que les reprises chirurgicales, les redux voire tridux posent le problème majeur des adhérences post-opéraoires qui sont source de difficultés opératoires non négligeables; les chirurgiens devant souvent décoller les adhérences avant de pouvoir d'accéder à l'organe à opérer. Le décollement, opération délicate, expose aux saignements qui viennent compliquer un acte chirurgicale déjà complexe du fait même de la reprise mais aussi du fait du changement des repères anatomiques. L'allongement du temps... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 01:38 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 avril 2007

Qui suis-je?

Mon pavillon droit j’offris, à ma bien aimée, qui n’était autre que prostituée, qui reçu un soir de noël mon colis. Fou l’on me cru, mais de Ménière je souffrais. Inconnu je vécu, suicidé je fini, dans les champs de blé du pays. Sans descendance directe je fini, à toutes l’humanité je légua, les chefs d’œuvres que je produisis, célèbre j’en devins. Myope on m’aurait pris. Grand artiste je suis. Qui suis-je ? Et si indice vous désirez, pour trouver le célèbre roux que... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 12:18 PM - - Commentaires [6] - Permalien [#]
08 avril 2007

La dame au tombourin

Lassée de la musique que j’écoute en boucle je vous ferai écouter celle que je n’écoute pas, les fidèles aux « posts » vous le diront : il s’agit du chaâbi. Mais pour cet exercice d’audition (car c’en est un) mon choix s’est porté sur une artiste pas comme les autres (à mon goût), une interprète que je refuse catégoriquement de mettre dans le groupe des chikhates (groupe que je n’aime pas), une dame qui chante un chaâbi pas comme les autres (toujours à mon goût). Avant de vous annoncer son nom je dois vous avouer que je nourris des... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 10:34 PM - - Commentaires [5] - Permalien [#]