21 mai 2009

Galerie céleste

Quand vous êtes excédé d'observer vos semblables bipèdes dont la logique relationnelle vous échappe parfois, même si vous êtes de la même espèce. Quand la beauté des prés verdis jalonnant les nationales ne vous suffit plus. Et quand le vert sale de la Moselle vous voile la vue et vous empêche de voir dans son extrême beauté les cygnes blancs qui y barbotent en compagnie de quelques déchets humains. Portez votre regard vers la voute céleste. Pour vous émerveiller, de ce qui pend, en silence, sans effort, mais par la simple... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 04:24 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

11 mai 2009

Elucubration dominicale

Soudain, en plein après midi du mois de Mai, il pleuvait des cordes. Les gouttes d'eau produisaient des symphonies brutes sur le volet de ma fenêtre, fermée en plein jour. Sortie de ma concentration, j'abandonnai des yeux l'énième film que j'engloutissais de la journée: "The dead girl" et je quittai mon lit où j'allais bientôt prendre racine, pour m'assurer que cette pluie n'était pas qu'une "ouïe" de l'esprit. En levant à peine le volet par quelques tours de manivelle, je vis un ciel devenu gris qui pleurait... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 05:26 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 avril 2009

Insomnie

L'horloge affichait fierement cinq heure du matin. La matinée dominicale était née et s'avancait .... d'une régularité affligeante.... inexorablement vers l'aube. Les lumières éclairaient de leurs faisceaux pour résister à l'ombre nocturne. Le flux nerveux qui parcourait mes neurones ne semblait pas vouloir s'arrêter quelque part dans cet encéphale en éveil. J'entrainais avec moi, dans mon insomnie, les appareils suseptibles de capter une quelconqu' onde hertzienne. La musique sollicitante qui s'échappait de la télévision entretenait... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 02:35 AM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 avril 2009

Le monde tourne-il rond ?

Les médias me larguent au bord de la nationale A4. Entre les déclartions d' Obama et de Berlusconi en passant par la corrosivité de l'émission de Ruquier je ne sais plus si le monde tourne rond ou carré. Tout commence le jour de pâques. Rentrée de vacances du bled, je me laisse choir sur le canapé pour regarder la télé et tromper l'ennui de la solitude française. - Barak déclare -présidentiellement- qu'il aime sa progéniture (comme s'il pouvait en être autrement) raison pour la quelle Houssine leur offre un chiot ..... avait-il... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 10:36 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2009

Les aventures de Maati : la prière funéraire

Quelque part dans une artère de Casablanca. Un directeur d'entreprise échoué par l’effet de son surpoids sur le siège arrière de sa quatre quatre noire. Au physique androgyne mais enfantin, on avait du mal à le cerner (probablement dans les deux sens du terme). D’un style vestimentaire « autre » il ornait ses chemises griffées d’un noeud papillon le plus souvent de couleur pourpre. Ses chemises cachaient mal son abdomen proéminent. Il retenait son pantalon court vu qu’il faisait à peine 1 mètre et demi et quelques poussières par des... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 05:58 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2009

Je tire ma langue à Cupidon, Valentin, Eros et compagnie

Aussi libre que l'électron unique d'une particule d'hydrogéne, célibataire ayant un peu marre des états d'ionisations, cherche en vain une particule subanomique complémentaire nomée proton. "Mars et Venus se rencontrent" ne me servant à rien pour le moment (autant avouer que je n'en suis qu'à la 48éme page sur 412 .... pfff le livre finira par squatter mon bureau sans gain de cause). Les bonnes soirées pas loin de la moselle et l'alzette partagées avec quelques homos sapiens (supposés pensants avec le qualificatif de... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 01:56 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 janvier 2009

Go to the kino

Le mercure affichait fièrement un 5 degré lors de cette soirée dominicale. Il était 19h, et les boulevards luxembourgeois n'étaient pas encore déserts. J'avais une envie irrationnelle de voir un film, n'importe lequel. Nous avons donc attérit avec Marc dans l'Utopolis, le complexe cinématographie de ce coin ducal. Notre choix s'est porté sur le Slumdog millionnaire. Je n'avais vu qu'un court reportage sur ce film révélation et je souhaitais qu'il n'est rien avoir avec les longs métrages (du mot mètres) bollywoodiens que je ne... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 08:26 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2009

Mais where is Brian?

Parisienne pour quelques heures encore en attendant de retrouver la profonde lorraine. Mes soirées sont bercées par les douces mélodies vespérales de piano que joue le voisin du dessus. Quant à mes nuits, elles sont rythmées par les spasmes œsophagiens qui se chamaillent avec quelques cauchemars bien désagréables dont les sujets jalouseraient les auteurs de thrillers les plus émérites. Vivant entre la lorraine et le Luxembourg un roman que je pourrai intituler « la jupe et les quatre paires de jeans ». Lassée des TGV... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 06:04 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2008

Aboubaker l'africain

C’était un dimanche soir, il devait être 21h quand j'ai reçu l’appel des urgences. Mon interlocutrice voulait avoir un avis de spécialité concernant un abcès du scrotum. Cette affaire a l’air (une fois encore) de relever de l’urologie. Je préssentais néomoins que j’allais prendre ce patient en hospitalisation. Je décidai donc d’aller jeter un coup d’œil sur cet abcès mal placé. (Comme s’il pouvait être bien placé !) Arrivée au sas des urgences, mes yeux se sont portés sur le tableau présentatif des patients. Mon futur patient... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 07:29 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2008

Jeu, Set et match

Il était 8h du matin, j’avais troqué mon accoutrement civil (bloc oblique) contre un déguisement à la E.T. Je longeais le couloir du bloc opératoire épiant les salles à la recherche d’un patient déjà installé. La salle bleue hébergeait un patient en décubitus latéral, signe qu’il s’agissait d’un candidat à une lobectomie pulmonaire ou à une exérèse atypique avec une extemporanée à la clé. Mais vu que je n’étais pas d’astreinte en thoracique, je ne m’attarda pas devant cette salle, et alla chercher ailleurs un candidat à une chirurgie... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 11:42 AM - - Commentaires [4] - Permalien [#]