28 novembre 2009

Pensées croisées

La gare de l'est était inondée par la douce lumière matinale. D'un geste spinal, je pris ma valise et je descendis du TGV pour traverser le quai, d'un pas pressé, sans raison, sans doute imbibée par le stress parisien. Je suis descendue à cet gare maintes fois, et je rêvais, à chaque fois, secrètement, que quelqu'un m'attende ... au bout de ce quai, quelqu'un, comme le faisait jadis mes parents à la gare de l'oasis, ou mes tantes à la gare de Rabat. A l'époque cela m'arrivais de trouver cela ringard, vieux jeu mais bien pratique,... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 10:08 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juin 2009

Silence, ça chante

Philippe Bouvard disait que la fête de la musique était une réussite car elle garantissait 364 jours de silence par an ... pas sur qu'il ait raison. Pour fêter le do-ré-mi, je vous ai choisi un des plus beaux clips de la reine du pop, sulfureuse et éternellement jeune malgré ses 51 étés, Madonna semble avoir trouvé sa fontaine de jouvence. Louisa soulève quand même beaucoup de questions du haut de ses 1m62 ... Place au chant d'une femme controversée. DNR Cliquez ici pour voir et écouter Louisa chanter "love... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 05:55 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 juin 2009

Amours désenchantés ... Brouillon de post.

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Segoe Print"; panose-1:2 0 6 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; ... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 10:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 janvier 2009

Go to the kino

Le mercure affichait fièrement un 5 degré lors de cette soirée dominicale. Il était 19h, et les boulevards luxembourgeois n'étaient pas encore déserts. J'avais une envie irrationnelle de voir un film, n'importe lequel. Nous avons donc attérit avec Marc dans l'Utopolis, le complexe cinématographie de ce coin ducal. Notre choix s'est porté sur le Slumdog millionnaire. Je n'avais vu qu'un court reportage sur ce film révélation et je souhaitais qu'il n'est rien avoir avec les longs métrages (du mot mètres) bollywoodiens que je ne... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 08:26 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2007

Vivaldi dans tous ces états

Pour vous souhaiter de joyeuses fêtes je vous offre "tempo impetuoso d'estate" de Vivaldi joué par l'orchestre d'Amsterdam dirigée par Jaap Schröder. En clair et en sono ça donne ceci : Vu que le lecteur ne marche pas, je vous ai trouvé une substitution et pas des moindres, le tempo impetuoso d'estate ou le temps impétieux de l'été joué sur accordéon. Tout simplement  M A G I Q U E DNR
Posté par tagumat à 04:40 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 octobre 2007

Pc, tu me soules !

Le pc fait des siennes, et la connexion semble être de la partie, pour vous communiquer mon état d'esprit, quoi de mieux que des lignes de poésie, écrites par Taha Adnane, qui nous offre là une petite gâterie,        comme son frére Yassine qui nous a déjà offert,    le recueil "mannequins" que je n’ai su apprécier,     trêve de blabla, place au, " Lentement je creuse une glace vive ", tiré du recueil " Transparences ", ... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 02:26 PM - - Commentaires [5] - Permalien [#]

11 août 2007

Rêvassez en vers et en prose

Une fois n’est pas coutume, la poésie arabe trouvera place dans ce blog. Je vous avouerai que je suis loin (mais vraiment loin) d’être une fana de la poésie arabe, d’ailleurs je ne sais comment j'ai pu survivre au supplice des séances de poésie du temps de mon adolescence si lointaine. Malgré cette révulsion inexpliquée, je n’ai pu rester de marbre devant des lignes écrites par le Dr Marwan Okla, pédiatre de formation, syrien de nationalité et auteur d'un poème dans lequel il décrit par des mots simples les états d’âmes pathétiques... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 08:50 PM - - Commentaires [8] - Permalien [#]
20 avril 2007

Qui suis-je?

Mon pavillon droit j’offris, à ma bien aimée, qui n’était autre que prostituée, qui reçu un soir de noël mon colis. Fou l’on me cru, mais de Ménière je souffrais. Inconnu je vécu, suicidé je fini, dans les champs de blé du pays. Sans descendance directe je fini, à toutes l’humanité je légua, les chefs d’œuvres que je produisis, célèbre j’en devins. Myope on m’aurait pris. Grand artiste je suis. Qui suis-je ? Et si indice vous désirez, pour trouver le célèbre roux que... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 12:18 PM - - Commentaires [6] - Permalien [#]
08 avril 2007

La dame au tombourin

Lassée de la musique que j’écoute en boucle je vous ferai écouter celle que je n’écoute pas, les fidèles aux « posts » vous le diront : il s’agit du chaâbi. Mais pour cet exercice d’audition (car c’en est un) mon choix s’est porté sur une artiste pas comme les autres (à mon goût), une interprète que je refuse catégoriquement de mettre dans le groupe des chikhates (groupe que je n’aime pas), une dame qui chante un chaâbi pas comme les autres (toujours à mon goût). Avant de vous annoncer son nom je dois vous avouer que je nourris des... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 10:34 PM - - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 janvier 2007

As du violon

Je vous propose un moment de pur bonheur, une dégustation auditive de la danse russe interprétée par la belle et oh combien talentueuse Vanessa Mae. Une violoniste hors paire qui combine dans ses interprétations la virtuosité des grands musiciens et le caractère provoquant et rebelle qui ne sont pas étrangers à son jeune âge. Que dire du morceau sinon que c’est une parfaite maîtrise du violon. Vanessa Mae se déplace avec aisance entre les aigues et les graves. En somme, l’artiste malmène... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 03:40 PM - - Commentaires [10] - Permalien [#]