02 janvier 2013

Grivoiseries féminines ou les femmes contre le pouvoir

Quelques grammes à peine de littérature. Une couverture abstraite pour un titre inattendu. Le livret de Nora Aceval se lit d'une traite. Quelques contes racontés en secret, au creux de la nuit, à l'ombre d'une bougie (voir de plusieurs), autour d'un thé, dans une pièce reculée d’une maison de compagne, entre femmes de toutes générations. Les plus jeunes découvrant le monde de la duperie coquine des aïeules. Les bien plantées dans leurs âges (et donc mariables) y découvrent les ruses de leurs ainées et leurs propres possibilités. Les... [Lire la suite]

05 décembre 2011

Zahramania

Je m'improvise transcriptrice d'un soir (se réinventer chaque jour disent-ils dans la pub), le temps de coucher (à défaut de me coucher même moi) des mots amazighs sur la virginité (en matière de lyrics berbère) d’une toile paradoxalement immense. Pour cet exercice qui me renvoie vers la langue de mon enfance et qui vous donne une idée sur ce qui berce ma conduite, j’ai choisi de vous transcrire « Oursoul », le petit frère de « imik simik », titres cadets de « Beautiful Tango » et bien d’autres de Hindi... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 10:17 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 juillet 2011

As-tu un ami ?

D’un blanc jauni sous l’effet du temps, il semblait venir d’un autre siècle (ce qui était le cas). Sa face sans originalité promettait l’ennui mais sa petite taille était une promesse de brièveté. Un supplice court vaut mieux qu’une lecture inachevée, me dis-je à moitié soulagée. Happé au pif et surtout à l’arrache, dans une bibliothèque familiale, le livret d’auteur dont je n’ai jamais ouïe, devenait la source de mes interrogations : Allait-il m’intéresser ? Me séduire ? M’émouvoir ? Meubler agréablement mon... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 06:19 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2010

Transsexuel au théâtre

Sous le son enroué d'une contrebasse j'étais comme hypnotisée devant cette scène minimaliste au décor épuré où JC Dreyfus interprétait avec excellence une Marie-Pierre, jadis Jean-Pierre, rejetée par un père qui voit en son fils l'infâme, aveugle de la femme qu'il tient à être.  Aux premières minutes de la pièce, j'étais en proie à des déformations professionnelles : le transsexuel se déplaçait avec difficulté sur ses talons aiguilles noirs et je redoutais un fracture qui gâcherai mon samedi soir (pour une fois que j'ai le... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 12:07 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 novembre 2010

Les milles et une façon de déféquer

Trouvaille fortuite lors d'une flânerie vespérale dans le coin littéraire d'un magasin qui prône la nature, le titre inopiné de ce livre m'a tout de suite tapé dans l’œil. Un intitulé insolite, qui réveille ma curiosité lassée de ces heures de shopping en ce samedi métropolitain. Serait-ce une littérature intéressante ou juste un banal feuilleté au titre accrocheur? Que les âmes constipées et strictement littéraires m’excusent d'avance de la vulgarité du verbe qui est contenu dans le titre «Comment chier dans les bois ?» Rien que ça !... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 08:43 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 octobre 2010

Petit boléro pour grand romantique

Sous la lumière tamisée d'un bar probablement casablancais, peu fréquenté en cette heure improbable, une femme à la chevelure ébène et ondulée se tenait au milieu de la scène. L'artiste de cabaret chantait médiocrement mais intensément : Elle interprétait avec une profonde conviction sa chanson, mais les mots d'amour hispaniques sonnaient faux en dehors de sa luette et irritaient les ouïes (à supposé que la poignée d'auditeurs fortuits ait un quelconque sens artistique). Ayant planté le décor de l'intrigue et du complot dans un... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 11:51 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 août 2010

L’Archée Nothombienne

Antéchrista ou l’antichrist féminin est ce personnage stupidement maladif, profondément narcissique, machiavéliquement doué et adroitement manipulateur tout droit nait de l’imaginaire excentrique d’Amélie Nothomb. Ce mélange subtilement malaxé et rédigé d’un style décidément     « nothombien » vous happe naturellement dans un nuage de curiosité dont vous deviendrez esclave, le temps d’une lecture. Antéchrista où la mythomanie poussée à l’extrême d’une adolescente profiteuse racontée par sa victime « blanche » qui... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 02:19 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2010

La non-rencontre littéraire

C'est l'histoire d'une déception non programmée... d'une non-rencontre désappointante ... avec un auteur que je n'avais jamais lu ... un marocain de sur croit ... Tahar Benjelloun m'a déçu via ce livre dont je suis gavée et dont je ne ferai même pas l'effort de citer le titre.J'ai usé de mon droit de non lecture à la page 85.Quel soulagement de ne plus avoir à l'ouvrir !!Quelle libération de cette lecture source d'aversion !DNR
Posté par tagumat à 06:22 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
24 février 2010

Un homme sérieux déroutant

Ce qui débuta par une allégorie qui se déroule dans un probable Oural du siècle dernier ... dans la peine ombre et sous la neige, était une scène tournée en yeddich, ou une femme poignarde un rabbin sensé être une sorte de djin, sert de début au film des frères Coen "a serious man". Après ce prélude impénétrable au but quelque peu insaisissable, et sans transition aucune, le film se met à conter la vie de Larry, un père de famille de confession juive, dans une amérique des années soixante, annoncées par la musique... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 06:09 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 janvier 2010

Ωcéans : critique personnelle

La trame de ce film documentaire répond à la question d’un enfant qui se demande en découvrant l’immensité aquatique qu’est ce que l’océan ? A travers cette question d’apparence ludique les Jacques (Perrin et Cluzaud) éveillent intelligemment la curiosité du téléspectateur adulte en visant la conscience écologique du citoyen lambda qui n’a souvent de rapport direct avec le monde marin que les plats qui en proviennent. Ωcéans reprend les belles scènes sous marine de la vie animalière et sus marine des navires et phares purs... [Lire la suite]
Posté par tagumat à 01:45 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :