Je m'improvise transcriptrice d'un soir (se réinventer chaque jour disent-ils dans la pub), le temps de coucher (à défaut de me coucher même moi) des mots amazighs sur la virginité (en matière de lyrics berbère) d’une toile paradoxalement immense.

Pour cet exercice qui me renvoie vers la langue de mon enfance et qui vous donne une idée sur ce qui berce ma conduite, j’ai choisi de vous transcrire « Oursoul », le petit frère de « imik simik », titres cadets de « Beautiful Tango » et bien d’autres de Hindi Zahra, artiste tout simplement étonnante par sa « polyglottie » et ses multiples styles musicaux.

Petit bémol tout de même, la page facebook de Zahra est plutôt une interface publicitaire que page perso, alors même qu'un site officiel existe (sans doute draine-t-il peu de fans ... mais ce n'est pas une raison). Zahra, sawl smeden … wajeb meden, han même si tsserlit imurg si guenwan (à l’époque id Basaid chantait à raison imurg iguez ikaln) meden katguite !!

DNR

hz

 

Ousoul

Zman ari tazal , iwaln oursoul … zran

Mani rih, mani mouguih, oursoul swih yat

Tassa inou ... termi, Oursoul tzdar

Rayli ijran ijra … ijra yadli … ijra a benti

Oursoul oufih guayli rih, naniyi tla tafoukt

Zman irezif … trezif dounit … mais mani rih ? mani mouguih ?

Nani ... guawer ... iradyachi arguazenm,

Oursoul oufih guayli rih, naniyi tla tafoukt

Dounit Oursoul tswa yat ih rid ... ourtelit

Achkid, achkid … Dounit oursoul tswa yat ih rid ourtelit