Ni homme ni femme ni gay ni eunuque ni travestis. Certains sont carrément émasculés, d’autres encore membrés, soit parce qu’ils ne sont pas prêt à passer le pas soit par manque de moyens financiers (c’est que ça coute une petite bagatelle de s’en défaire). Ces intergenres qui ont toujours existé (tant que l’humain existe tout coexiste, il suffit de voir), vivent en groupes pour mieux résister aux assauts de la société indienne (les réflexes sociaux sont valables partout).

La quête du pain déjà dure l’est encore plus pour eux. Certains vendent sans complexe ce corps d’homme féminisé à outrance. D’autres dansent pour quelques roupies ou mendient en menacent de lever leurs saris sur leurs entre jambes déformée par le scalpel (à moins que ça soit un couteau ou des ciseaux). Les hijras, tel est leurs noms … attirent, l’attention, le regard, le questionnement, ma curiosité. Et non des moindres, attirent les hommes. Entre soutiens gorges et pinceaux, le 3éme sexe se revendique sensuel au féminin avec une liberté sexuelle au masculin.

Pour vous imprégner de l’ambiance, immersion totale dans leur monde avec Arte. Vous n’avez que 7 jours pour revoir le reportage « des saris et des hommes » Ici avec en l’occurrence the most (je ne sais si je dois employer le ou la, usons donc d’une langue asexué) célèbre hijras d’inde Lakshmi Tripathi qui emploie, en fin de reportage, des mots simples et précis pour décrire sa vie.

Et comme il est coutume (ce soir, ça me soule les us) de finir par les questions qui me taraudent (depuis que j’ai appris que le XXY existe, je m'en mêle les pinceaux avec les différents sexes revendiqués par les gens) résumons en une seule question : L’identité sexuelle est-elle biologique ? Psychologique ? Intellectuelle? Sociale ? Pour ceux qui ont un parcours normale (toi qui lis, l’autre qui parcours en coups de vent et moi qui te parle), nés d’un sexe déterminé, élevés autant que tel et épanouis dans le X ou le Y, les choses sont simples. Et pour les autres ? Y-a-t-il des autres ? Qu’est ce qui fait que c’est des autres ? Qu’est ce qui fait qu’on est homme ou femme ou ni l’un ni l’autre ? Est-ce des questions utiles? Est-ce que je ne ferais pas mieux de chercher Morphée au lieux de chercher des réponses ? C'est que j'ai un jardin à désherber ce matin !

DNR