Trouvaille fortuite lors d'une flânerie vespérale dans le coin littéraire d'un magasin qui prône la nature, le titre inopiné de ce livre m'a tout de suite tapé dans l’œil. Un intitulé insolite, qui réveille ma curiosité lassée de ces heures de shopping en ce samedi métropolitain. Serait-ce une littérature intéressante ou juste un banal feuilleté au titre accrocheur? Que les âmes constipées et strictement littéraires m’excusent d'avance de la vulgarité du verbe qui est contenu dans le titre «Comment chier dans les bois ?» Rien que ça ! Je me suis dite tiens, l’auteur veut nous réapprendre l’éducation de la selle -si vous me le permettez- celle que nous bipède franchement « cervelés » (dans le vrai sens du terme) avions désappris au cours d’années de civilisation pour nier le bipède préhistorique que nous étions. Pour être humoristique, je dirai que le titre m’inspire une nouvelle chronologie du monde : il n y aurai pas d’avant ou après Jésus Christ, ni d’avant ou après la limonade comme cité dans le livre poignant «Cellule n°10» (lecture très difficile émotionnellement celui-là), mais avant et après la latrine, et à ce jeu les nippons devancent le monde.

Est-ce que le contenu de ce livre m’intriguera autant que la question qu’il pose ? En attendant, le guide de la défécation écolo repose sur ma table de chevet en espérant avoir du temps pour une lecture pourquoi pas exotique.

DNR