exprt

Leur terrain n'est ni sous les palmiers de Miami, ni à l'ile de Manhattan. Ils ne traquent pas les dealeurs dial chouka ... euh des coins de rue et ils ne sont surement pas aussi séduisants que Gary Dourdan (la photo c'est par là). Cela dit ce sont des experts ... des vrais, de ceux qui traquent l'erreur ... jugent la qualité ... délivrent des certifications. Leur terrain est l'hôpital publique. La HAS inspecte en lorraine, et cela fait redresser les cheveux de plus d'un.

A l'occasion de cette visite, l'hôpital s'est fait beau ... dans la mesure du possible. Et certaines mesures frisent le ridicule. Le laxisme vestimentaire jadis toléré n'est plus permis. Un convoi de couettes neuves atterri inopinément dans le service le matin même de la visite des experts. Les fromages qui sentent sont sortis des frigos pour atterrir dans les poubelles ... Même les murs du local à poubelles (du sous sol je vous prie) sont peints. Dans ce remous, il n'y a que l'ascenseur qui échappe à la vague d'assainissement : le verdict des spécialistes est sans appel, il faut 250 000 Euros pour le changer. Bon, ce sont-ils dit, on est prêt à casser la tire-lire mais pas à ce prix là !! Et ça se comprend. Démonstration faite que les gestionnaires des fonds de caisse, d'un secteur publique déjà déficitaire, sont toujours prêts à trouver de l'oseille quand la cause est justifiée ... aux yeux de leurs supérieurs.

Cette histoire m'en rappelle une autre, celle d'une ville dont les priorités financières sont ailleurs, une Casablanca qui se découvre embellie par des palmiers d'une dizaine de mètres qui ont poussé en une nuit sur les bords de ses avenues; et ses ronds points jadis délaissés qui fleurissent miraculeusement en l'espace d'une nuit pour accueillir une délégation étrangère de passage.

Pour conclure, on dira que les gens ne sont pas si différents des deux cotés de la méditerranée ... la connerie est internationale. Mais la fin ne justifie pas t-elle les moyens ?

DNR