Une fois n’est pas coutume, la poésie arabe trouvera place dans ce blog. Je vous avouerai que je suis loin (mais vraiment loin) d’être une fana de la poésie arabe, d’ailleurs je ne sais comment j'ai pu survivre au supplice des séances de poésie du temps de mon adolescence si lointaine. Malgré cette révulsion inexpliquée, je n’ai pu rester de marbre devant des lignes écrites par le Dr Marwan Okla, pédiatre de formation, syrien de nationalité et auteur d'un poème dans lequel il décrit par des mots simples les états d’âmes pathétiques d’un homme amoureux qui rêvasse, espérant que sa Juliette l'aimera un jour. Rêvassez donc avec son histoire d'amour. Et si pour rêvasser vers et prose ne suffisent pas, Manihi n'y manquera pas.

mnh

DNR